Mon jardin est-il prêt pour l’été ?

Pour beaucoup de gens, la véritable année de jardinage ne commence que lorsque les premières plantes quittent la serre en mai. Ils passent à côté de toute une saison qui peut être utilisée et appréciée dans le jardin. De mars à juin, il y a une excellente occasion de donner aux lits et aux meubles les soins nécessaires, d’effectuer des travaux de construction sur la maison et le chalet ou de désherber le jardin. Avec ces trucs et astuces, vous pouvez utiliser le printemps dans votre jardin et préparer les plantes et l’équipement pour l’été.
Lorsque les premiers rayons de soleil tombent sur la terrasse, le printemps est à portée de main. Déjà début mars, les jardiniers partout sous nos latitudes commencent à préparer la propriété pour le printemps et plus tard pour l’été. C’est aussi le bon moment pour entretenir et tailler les plantes existantes telles que les arbres fruitiers.

Mon jardin est-il prêt pour l'été ?

Prendre soin des plantes au printemps : Une dernière coupe avant qu’elles ne germent

Le temps chaud, combiné à des précipitations agréables et des nuits parfois encore fraîches, active les plantes et les fait doucement revivre de leur hibernation. L’ensemble du jardin est transformé à partir de mars. Une mer de bourgeons et de premières fleurs émerge des buissons nus et des cimes des arbres ternes. Avant que cette phase ne commence, utilisez le temps pour mettre les arbres, les arbustes à baies et les autres plantes en forme pour la saison avec une taille finale. Ce n’est qu’après la dernière récolte en automne qu’il y a la prochaine occasion de tailler.

Toutes les plantes qui ne sont pas considérées comme des plantes à floraison précoce tolèrent très bien la coupe début mars. Même une taille de rajeunissement radicale d’un pommier est maintenant encore possible. Assurez-vous de couper les branches qui ne développent pas encore de bourgeons. La prudence s’impose avec des plantes telles que les mûres et les framboises, qui portent souvent des fruits sur du bois de deux ans. Si vous ne savez pas quelles branches ont environ 2 ans et lesquelles sont plus âgées, c’est pourquoi elles peuvent être enlevées en toute sécurité, vous devez d’abord laisser la plante germer. Marquez ensuite la branche à enlever pour la prochaine coupe. Les plantes vivaces sont également raccourcies maintenant. Le printemps montre souvent que les plantes n’ont pas bien survécu à l’hiver. Malgré tout, laissez pour le moment les buissons secs et sans vie à leur lieu de plantation. Continuez à fertiliser et à arroser pour vérifier plus tard s’il y a de nouvelles feuilles d’ici juin. Si rien ne s’est passé pendant l’été, vérifiez soigneusement une branche pour voir s’il y a encore des taches vertes et regardez les racines. Si le bois se brise facilement et que les racines semblent sans vie, vous devez jeter la plante

Lisez aussi :  Importance des parcs et jardins pour les habitants et la ville

Fertilisation du jardin au printemps : comment égayer le sol pour la saison

Les jardins, quelle que soit leur taille, existent dans leur propre petit écosystème. Alors que dans la nature, les plantes mortes, les feuilles et les parties d’animaux fournissent au sol des éléments nutritifs, dans le jardin, ce processus doit souvent être soutenu par des mélanges d’engrais. L’offre est vaste et va des recettes pour fabriquer son propre engrais aux produits de synthèse. Les mélanges de poudre de sang et de copeaux d’os, par exemple, qui, comme les copeaux de corne, sont travaillés dans la surface deux fois par an, ont fait leurs preuves. Avant de pouvoir appliquer de l’engrais au printemps, les zones doivent être préparées. Plus précisément, vous devez maintenant remplir le sol des plates-bandes surélevées, enlever les mauvaises herbes des plates-bandes basses et créer de l’espace autour des plantes.

Les fraisiers, mais aussi les buissons bas et les vivaces sont bordés de paillis, de nattes de coco et autres couches protectrices en hiver. Certaines plantes sont même un peu couvertes. Ces couches doivent maintenant être enlevées au printemps, au moins temporairement. Si les matériaux de rembourrage en paille, écorce, bois et autres matériaux sont encore secs et exempts de champignons, ils peuvent être éteints à nouveau en été pour protéger le sol du dessèchement. Après avoir enlevé la protection hivernale et les mauvaises herbes, le sol est légèrement rugueux avec une griffe de jardin ou un râteau, mais plus besoin de creuser. Après avoir appliqué un engrais, le sol est légèrement mélangé avec celui-ci pour l’incorporer. Les revitalisants de sol doivent également être appliqués maintenant pour l’année où le sol en a besoin.

Entretien de la pelouse au printemps : scarifier, nettoyer et fertiliser

Si vous entretenez des pelouses dans votre jardin, le printemps est la période de l’année où les pelouses sont inspectées, réparées, nettoyées et tondues pour la première fois de l’année. L’hiver laisse sa marque sur chaque pelouse. Les parties de plantes mortes, les plaques dénudées et les mauvaises herbes auto-ensemencées rendent la pelouse peu attrayante au printemps. Ramassez d’abord les mauvaises herbes visibles et ratissez la zone. Vous pouvez maintenant voir où sursemer. Tondez la pelouse à une hauteur saine pour qu’elle pousse et idéalement laissez la coupe en place. De plus grandes quantités de tontes de gazon appartiennent à un tas de compost mixte.

L’étape suivante consiste à scarifier la pelouse. L’aération assure un sol meuble qui peut également être utilisé par de petits animaux, au lieu d’une couche de terre compactée. Avant le semis, les zones nues sont brièvement desserrées et humidifiées pour incorporer la graine de gazon. De cette façon, les graines d’herbe ne s’envolent pas et poussent bien. Si la zone doit être fertilisée, fertilisez avant de semer de nouvelles graines. Veillez à ne pas marcher directement sur des pelouses soigneusement réparées pendant quelques jours pour éviter le compactage.

Lisez aussi :  Importance des parcs et jardins pour les habitants et la ville

Entretien des meubles, des surfaces et de l’extérieur : nettoyage et retouche avant l’été

En plus des plantes du jardin, vous devriez également jeter un œil à l’équipement au printemps. Tous les meubles et décorations ont-ils survécu à l’hiver ? La pierre et la céramique se fissurent rapidement à froid, les surfaces sont-elles devenues cassantes ? Inspectez soigneusement tous les éléments de votre jardin. Cela comprend également les systèmes de gicleurs et l’électronique. Beaucoup de meubles en bois s’estompent au fil des ans et peuvent maintenant utiliser une nouvelle couche de peinture. Les articles en plastique sont facilement essuyés avec des détergents lors du nettoyage du printemps pour les rendre plus beaux au soleil. Les amoureux des oiseaux accrochent leurs nichoirs à oiseaux en hiver afin que les animaux puissent choisir et découvrir leur nouveau site de nidification. Ces boîtes peuvent maintenant être nettoyées et préparées pour la nidification. Les hôtels à insectes proposent des abeilles maçonnes, des papillons, des chrysopes, Les coccinelles et autres insectes bénéfiques sont également une bonne occasion de pondre des œufs. Vous pouvez facilement augmenter entre Les fruits et légumes sont placés et attirent de nombreux pollinisateurs.

Les lampes solaires et les décorations solaires se sont imposées comme un éclairage écologique dans les jardins. Prenez un après-midi et une soirée pour observer les lumières et les décorations. Est-ce que toutes les lampes fonctionnent, est-ce que les contacts clignotent ? Les composants électroniques cassés doivent être éliminés ou réparés immédiatement pour éviter tout risque de court-circuit ou de fuite chimique. Les interstices de la terrasse sont nettoyés, les planches détachées sont fixées et les surfaces peuvent être refermées. Le vert-de-gris et la mousse sont également mieux enlevés au printemps avec une brosse ou un nettoyeur haute pression avant qu’ils ne se propagent davantage. Pour les propriétaires de bassins, au plus tard après le dernier gel, le nettoyage de base, la vérification des liners et bacs, le retrait des protections hivernales et le rempotage des plantes aquatiques sont à la maison.

Utiliser le printemps pour semer : lit d’hiver et serre le permettent

Enfin, les jardiniers peuvent préférer les plantes dès le mois de mars ou les semer directement à l’extérieur. Le chou-rave, le brocoli, le chou-fleur, divers types de choux, les betteraves et les navets résistent aux nuits fraîches. Dans la serre, la serre en aluminium sur le balcon ou dans les mini-serres sur le rebord de la fenêtre, avec quelques heures d’ensoleillement par jour, vous pouvez cultiver avec succès presque toutes les plantes à partir de mars. Après les dernières gelées de mai, il est temps de mettre les jeunes plantes à l’extérieur ou dans un lit d’hiver. Tomates, courgettes, concombres, mais aussi potirons ou poivrons sont désormais à privilégier. Cela garantit une riche récolte estivale !

Lisez aussi :  Importance des parcs et jardins pour les habitants et la ville

Calendrier du jardin Conseils pour le printemps : A faire de mars à juin

Mars

  • Remplir les plates-bandes surélevées, fertiliser le sol
  • Enlevez les mauvaises herbes avec des racines
  • Scarifier et ameublir la pelouse
  • Tailler les arbustes et les arbres, tailler les haies
  • Préparez des nichoirs à oiseaux et des hôtels à insectes pour le printemps
  • Semer les premières plantes protégées

Avril

  • Ouvrez l’eau dans le jardin familial et vérifiez tous les tuyaux
  • Semer des variétés de choux, betteraves et autres plantes résistantes
  • surveilla la pelouse
  • Retirer la protection hivernale partout
  • Séparez les plantes avec des ramifications, comme les fraises ou les bananiers
  • Vérifier le toit et la gouttière, réparer les serres
  • Vérifiez la sécurité des meubles de jardin et repeignez-les
  • Vérifiez la terrasse, nettoyez-la et refermez-la si nécessaire

Mai

  • Semez toutes les variétés d’été à l’extérieur
  • Tester les gicleurs et installer des systèmes de goutte à goutte
  • Grand ménage de printemps dans la maison ou la tonnelle
  • Retouchez l’étang, nettoyez et enlevez les algues avant qu’elles ne se propagent
  • A partir de maintenant, plus de déchets et de creuser, pour le bien des animaux

Juin

  • Récolter les premières laitues et choux
  • Enlevez les mauvaises herbes oubliées au printemps
  • tondre la pelouse
  • cultiver des lits
  • Déplacez les plantes qui ont besoin de chaleur de la serre vers le sol ouvert
  • Pincez les tomates et autres plantes pour la première fois

Conseils pour le printemps au jardin : Profitez des premières soirées chaudes

La plupart des jardiniers aiment leur jardin pour les heures tranquilles où ils peuvent s’asseoir et profiter du ciel bleu et du soleil. Au printemps, les températures sont parfaites pour cela. En plus de préparer l’été, profitez des mois de printemps pour faire un barbecue, lire sur la terrasse et regarder la nature prendre vie presque du jour au lendemain, des couples d’oiseaux se retrouvant et de nouveaux insectes éclos.